Ligue 1 & 2

USMA : Dziri «Si en Angleterre il y a un seul boxing-day, en Algérie il y en a quatre !»

Iaïche de retour à l’USMA «Heureux de porter à nouveau le maillot de l’USMA !»

Auteur : M. Zerrouk mardi 14 janvier 2020 14:05

Quelques instants après le retour de la délégation de l’USMA d’Afrique du Sud, Billel Dziri a dénoncé la programmation imposée par la Ligue. Il dira en substance : «Ecoutez, si en Angleterre, il y a un seul boxing-day, en Algérie il y en a quatre ! Nous venons juste de rentrer d’Afrique du Sud, après un voyage éreintant. On nous annonce que nous devons jouer ce jeudi un match comptant pour la mise à jour du championnat. Si nous comptons le nombre de rencontres qui nous attendent lors des prochaines semaines, cela nous fera pratiquement un match tous les deux jours. Il est certain que tout cela nous prive de l’indispensable trêve, qui permet traditionnellement de recharger les accus, avant la phase retour.»

«En France, il est de coutume de jouer des matchs en retard pendant la phase retour»
Billel Dziri précisera que nos responsables doivent se débarrasser de certains tabous, afin d’établir une programmation intelligente et surtout plus humaine. Il citera comme exemple le championnat de France et la façon dont il est géré. «Permettez-moi de prendre l’exemple de la France. La Ligue a programmé hier le match PSG-AS Monaco comptant pour la phase retour. Le club parisien sera en appel à nouveau ce mercredi pour un match en retard de la phase aller. Il n’y a aucun mal à cela, bien au contraire.»

«La santé des joueurs doit être préservée»
Billel Dziri a dénoncé la programmation démentielle à laquelle sont soumis les clubs, et notamment ceux qui sont engagés en compétition internationale. Il dira que la santé des joueurs doit être préservée et cela ne peut se faire que si des périodes de récupération sont planifiées. «Il faut que les responsables de nos instances sachent que les joueurs ne sont pas des robots. Ce sont des êtres humains et surtout des athlètes qui doivent avoir des périodes de récupération.»  

«La récupération est un volet important dans la préparation d’un athlète de haut niveau»
Le coach de l’USMA a très certainement les compétences à même de mener à bon port son club. Cependant, il nous dira que rien n’est acquis sans sacrifices. Il ajoutera que la récupération est aussi importante que le travail effectué sur le terrain. «Il y a une certaine politique qui est choisie par les dirigeants et je dois la mener à bien. La direction du club s'active à monter un effectif. J'ai bien sûr mon mot à dire à ce sujet. Personnellement, je ne crois qu'au travail car il finit toujours par payer. Ainsi, la récupération est un volet important dans la préparation d’un athlète de haut niveau. Elle est aussi importante que le travail effectué en salle ou sur terrain.»

«Le retour d’Ellafi et de Zouari sera bénéfique à l’équipe»
Billel Dziri a évoqué le retour dans l’équipe de certains joueurs qui n’ont pas effectué le déplacement en Afrique du Sud. «Certains joueurs ont dû rester à Alger et cela pour se soigner. C’est le cas d’Ellafi et de Zouari. Ces deux éléments seront avec nous ce jeudi et c’est une excellente chose. Ils seront bénéfiques à l’équipe.»

«Jouer nos chances à fond dans toutes les compétitions»
Pour ce qui est des qualités qu’il aura à transmettre à ses joueurs, le driver de l’USMA nous dira ce qui suit : «Chaque élément de l'effectif doit avoir ce qu'on appelle l’esprit d’équipe, car je crois au collectif, et aussi à l’abnégation dans l'effort. Il nous faut faire en sorte que les joueurs aient constamment cette envie de se battre et de donner le meilleur d'eux-mêmes. Nous allons jouer nos chances à fond dans toutes les compétitions.»

«Le retour de Iaïche s’est fait naturellement»
Billel Dziri a évoqué le cas de certains joueurs qui sont venus renforcer l’effectif. Il évoquera le retour d’Iaïche, en ces termes. «Je ne vois rien d’étonnant à ce qu’on récupére un joueur qui appartient à l’USMA. Le retour d’Iaïche entre dans le cours normal des choses. Cet élément va s’intégrer rapidement et il rendra d’énormes services à l’équipe.»

  «Il faut régulariser les joueurs»
Pour ce qui est de la crise financière que vit son club, Billel Dziri nous répondra : «Les choses commencent à s’améliorer et c’est une excellente chose. Personnellement, j’aimerais qu’on commence à régulariser les joueurs de l’actuel effectif. Ils ont fait preuve jusque-là, d’un sens de responsabilité sans pareil.» Billel Dziri conclura ainsi son intervention : «Il faut savoir que si nous ne recrutons aucun joueur, cela n’aura aucune influence sur le rendement de l’équipe.»

Iaïche de retour à l’USMA

Lyès Iaïche a paraphé, hier, le contrat qui le lie à l’USMA. On se rappelle qu’il avait quitté le club de Soustara, il y a de cela une année et demie. Il avait fait l’objet d’un prêt au NAHD, après un accord entre les deux directions de l’époque. Iaïche s’est rendu hier au stade Hamadi pour y rencontrer les dirigeants de l’USMA. Il a formulé une demande de licence. Iaïche remplacera Zakaria Haddouche au sein de l’effectif rouge et noir. Ce dernier a résilié son contrat dernièrement, après seulement 6 mois de présence.

 

Toumi a été proposé à Dziri
Des proches du club de Soustara ont proposé à Billel Dziri les services de l’attaquant de la JSS, Toumi. Le coach de l’USMA s’est contenté de prendre acte sans en se référer aux dirigeants. Décodé, cela veut dire que le recrutement de Toumi ne semble pas être une des priorités du coach algérois.

 

Tebbi à la table des négociations
Après le calme plat, en ce qui concerne l’opération recrutement, les choses se sont sérieusement emballées ces derniers jours à l’USMA. C’est ainsi qu’Oussama Tebbi est attendu au siège du club. Il doit se réunir avec les membres de la cellule de recrutement afin, éventuellement, de finaliser sa venue. Il faut dire que Tebbi intéresse doublement les recruteurs de l’USMA. D’un côté, il est libre de tout engagement et ce, avoir résilié le contrat qui le liait avec l’ESS. Evoluant au poste d’attaquant, il pourrait venir renforcer un compartiment qui a particulièrement tangué ces derniers temps, à l’USMA.
 

 

«Heureux de porter à nouveau le maillot de l’USMA !»

Iaïche nous a livré ses impressions et il nous a dit que son souhait est de briller sous les couleurs de son ancien nouveau club. «En optant pour l’USMA, je m'attends à de grandes difficultés. Il est certain que je suis heureux de porter à nouveau le maillot de l’USMA. Je sais au départ, qu'il me sera très difficile de postuler pour une place dans l'équipe. Je veux montrer ce que je sais faire, et cela sous les couleurs de ce grand club. Pour ce qui est de la concurrence, cela ne me pose aucun problème car les choses du terrain ne m’inquiètent pas du tout.»

«La réussite de Benhamouda, Boumechra et Hamra m’a motivé»
Pour ce qui est des raisons qui l’ont poussé à ne pas hésiter à répondre par l’affirmative aux sollicitations des dirigeants, Iaïche nous dira qu’il y a des exemples qu’il voudrait suivre. «Je ne vous cache pas qu’une des raisons qui m’a poussé à accepter de revenir à l’USMA est l’état d’esprit qui y règne. La réussite de Benhamouda, Boumechra et Hamra a été pour moi une motivation importante. Ces jeunes éléments se sont vus donner leurs chances. Ils ont su la saisir et cela n’a été possible que parce qu’ils ont bénéficié d’un soutien total. Je connais ma valeur et je suis prêt à relever tous les défis. Il y a d’excellents joueurs à l'USMA et il faut que je travaille très dur, pour être prêt quand le coach aura besoin de mes services.»
 

La fièvre est montée dans les deux camps
L’USMA veut se refaire une santé

Deux jours nous séparent du Classico tant attendu entre l’USMA et la JSK. Après plusieurs reports, le duel aura lieu finalement jeudi prochain à Bologhine dans un contexte entièrement chamboulé. Les Rouge et Noir seront une  fois encore devant un sérieux obstacle à surmonter car en face, il y aura une équipe kabyle qui luttera pour un seul enjeu : arracher la victoire pour se remettre de la Ligue de champions. Donc la prochaine sortie des joueurs de l’USMA dans leur fief ne sera de tout pas repos et veulent, eux aussi, se refaire une santé et oublier leurs déboires en LDC. L’heure de vérité a sonné et le vrai départ des Usmistes repose sur ce duel contre la JSK. Ainsi, le podium passe automatiquement par un succès jeudi après-midi.
Soustara croit en son étoile
Préoccupés par la Ligue des champions, les Rouge et Noir sont plus que jamais dos au mur. Les coéquipiers de Koudri doivent bien négocier le Classico contre la JSK qui constitue un virage décisif pour leur avenir. L’entraîneur Bilel Dziri s’est montré optimiste et estime que son équipe est en mesure de présenter un visage meilleur face aux Kabyles. Concernant cette empoignade, le coach de l’USMA reconnaît que la tâche s’annonce des plus ardues mais confiant. D’ailleurs, il a déjà entamé un travail psychologique et compte s’appuyer sur ce volet afin de motiver ses troupes et les inciter à donner le meilleur d’eux-mêmes. Dziri veut surtout pallier le déficit physique et compte jouer la carte de la motivation psychologique pour booster ses joueurs jeudi prochain. En somme, l’essentiel pour le staff technique usmiste ainsi que pour l’ensemble des joueurs est d’assurer un résultat probant qui leur permettra d’oublier leur mauvaise performance en terre sud-africaine. En tout cas, Soustara croit dur comme fer en son étoile.
Un match à six points
Le ton est donc donné, on décidé au sein de cette formation de l’USMA à ne rien lâcher. Bilel Dziri a pris la précaution de rappeler à ses joueurs qu’ils devront se focaliser uniquement sur leur prochain match en retard de championnat, garder leur concentration et surtout ne pas se précipiter, au risque de perdre leur jeu. L’objectif, ce jeudi, sera donc de rester sur cette lancée en championnat et récolter trois précieux points pour atteindre le podium. Désormais, un seul point sépare l’USMA de la JSK et un succès jeudi permettra aux camarades de Zemmamouche de dépasser leur adversaire du jour et d’aller en quête de la troisième place au classement général notamment lorsqu’ils effectueront le déplacement à Chlef pour le compte de la dernière rencontre de la phase aller. Faire le plein lors des deux ultimes rendez-vous de l’aller ouvrira les portes à une troisième place amplement méritée. Du coup, Les joueurs ne jurent que par la victoire et sont conscients de l’importance de ce rendez-vous déterminant pour la suite du championnat. Les Kabyles, quant à eux, ne l’entendent sûrement pas de cette oreille, eux qui veulent poursuivre leur course vers le podium. Ils viendront défendre leur quatrième place au classement et garder leurs chances intactes pour une compétition continentale. Il est certain que la rencontre s’annonce très disputée entre ces deux formations qui se présenteront avec les mêmes objectifs ce qui fait de ce Classico un duel à six points.
 

 

 

Publié dans : USMA Iaïche DZRI

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4821 06/08/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir