Ligue 1 & 2

MCA : Bachta « On doit régler le problème de licence de Neghiz avant le derby »

Nekkache « La victoire face au Raja constituera le déclic »

Auteur : R. B., T. Che jeudi 13 février 2020 12:41

Lors de l’entretien réalisé par El Heddaf TV avec l’ancienne gloire du club, Anouar Bachta, celui-ci a revisité l’actualité du club avec son œil d’expert. « On sait qu’on doit régler au plus vite le problème de licence afin que Neghiz soit sur le banc contre l’USMA. Il est donc très important d’obtenir une licence à Neghiz afin qu’il puisse diriger l’équipe. »

« Comme nous, Neghiz a cette ambition de jouer le titre »   
Même si on refuse de bercer les Chnaoua de faux espoirs, Bachta reconnaît que le Mouloudia n’a d’autres options que de jouer à fond le titre. « Neghiz est quelqu’un de très ambitieux qui a envie de jouer à fond le titre, comme nous. On est troisième au classement avec un match en moins. Après avoir manqué deux objectifs qui sont la Coupe d’Algérie et la Coupe arabe, il ne reste que le championnat pour sauver la mise. »

« Face au Raja, je suis resté sur ma faim car on aurait pu faire mieux »
Livrant son expertise du match de Coupe arabe face au Raja, Bachta ne cache pas sa déception. « Face au Raja, je suis resté sur ma faim. Je ne dis pas qu’on aurait pu se qualifier mais après le premier but, je pense qu’on aurait dû oser plus. J’aurai aimé assisté à une équipe algéroise audacieuse qui tente le tout pour le tout en attaque. »

« Il faut gagner contre la Saoura pour préparer au mieux le derby »
Le match contre la JSS devient vital pour le Mouloudia comme le confirme le champion d’Afrique 1976 avec le Doyen. « On n’a pas le choix, les joueurs doivent se surpasser ce samedi pour gagner ce match contre la Saoura. C’est le meilleur moyen de préparer le derby face à l’USMA, même si tout le monde est totalement concentré sur le rendez-vous de samedi avant de mettre le cap sur l’affiche que tout le monde attend avec impatience. »

« On possède le meilleur effectif du championnat, mais… »
Bachta affirme que le Mouloudia a le meilleur effectif de la Ligue 1 mobilis et qu’il faut provoquer un déclic pour que l’équipe retrouve la plénitude de ses moyens. « Il faut reconnaître que nous avons le meilleur effectif du championnat sans complaisance aucune. C’est tout le monde qui le dit. L’équipe souffre seulement d’un blocage psychologique. J’espère que cette victoire face au Raja va libérer tout le monde contre la Saoura pour signer un nouveau départ qui sera salutaire. »  
 

Nekkache « La victoire face au Raja constituera le déclic »

Provoquant le penalty qui a amené l’unique but de la partie, Hichem Nekkache compte sur ce succès en terre marocaine pour provoquer le déclic en championnat. Hichem lance un appel aux fans pour soutenir leur équipe en passe de retrouver des couleurs.

Est-ce la frustration qui prédomine ou le sentiment d’avoir honoré les couleurs du club ?
C’est vrai qu’on a joué sans pression après avoir perdu le match aller sur un fait de jeu. On voulait honorer les couleurs de notre pays et de notre club. Alors, on s’est battus comme un seul homme pour tenir tête à cette formation du Raja qui avait les faveurs du pronostic. On savait que le Raja allait mettre une grosse pression en début de match grâce au soutien de 60 000 fans. Il fallait résister durant les vingt premières minutes avant de sortir de notre zone. Notre tactique a été payante puisqu’on a mis ce but juste avant la pause.

C’est justement vous qui avez provoqué ce penalty sur l’une de vos rares incursions dans le camp adverse…   
J’ai profité de cette remise du défenseur pour tenter de me saisir du cuir. A ce moment, le gardien du Raja m’a accroché provoquant un penalty indiscutable.

Ne pensez-vous pas qu’il y avait un bon coup à jouer durant la deuxième mi-temps ?
Tout à fait. On savait que les joueurs du Raja allaient tenter durant le premier quart de la seconde période de remettre les pendules à l’heure. Mais, en faisant un gros travail défensif, nous étions un peu éreintés physiquement même si on aurait pu aller titiller plus le camp adverse. On devait résister durant soixante-dix minutes ensuite, il fallait attaquer pour tenter de mettre ce second but, synonyme de qualification. On a été éliminés, mais on a pu sortir la tête haute de cette compétition. Par cette victoire, on a prouvé que les grands clubs ne meurent jamais.

Il y a eu au début du match la colère des Chnaoua avant qu’ils ne prennent fait et cause pour votre équipe…  
On comprend la colère de nos fans. Au début, ils ont affiché leur mécontentement. Mais lorsqu’ils ont vu qu’on se battait avec les tripes sur le terrain, ils ont commencé à nous soutenir. A défaut de se qualifier, on s’est rapprochés de nos supporters. Il y avait cette harmonie entre les joueurs et nos fans. Et cela n’a pas de prix. C’est vrai qu’on n’a pas développé notre meilleur jeu surtout au niveau offensif, mais on a joué en bloc comme un seul homme. On a été solidaires pour mettre en difficultés cette équipe du Raja qui était archi favorite. Et pourtant, on a su déjouer tous les pronostics car personne ne donnait cher de notre peau. On a pu donner une belle image de notre équipe après tout ce qu’on a enduré ces derniers temps.

Ce succès aura certainement un impact positif sur le groupe en vue du championnat…
Bien évidemment. Je considère que cette victoire est importante sur le plan mental. Elle va faire le plus grand bien au groupe. On avait besoin d’un match référence pour repartir de plus belle. Ce succès devrait provoquer le déclic car cela faisait presque deux mois qu’on n’a pas gagné une affiche officielle. Cela va nous servir en vue du championnat.

On imagine que vous avez un message pour vos supporters…
Je dis à nos fans qu’il ne reste que le championnat et qu’on doit tout faire pour redresser la barre en renouant avec le succès. Et pour y parvenir, on compte sur l’appui de nos supporters qui représentent la force motrice du club. On va tout donner en championnat qui reste notre planche de salut.   

 

 

 

Publié dans : mca Nekkache

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4860 21/09/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir