Coupe d'Algérie

WAB 0 - MCA 0, (Le wab qualifié aux tirs au but 5-4) : C’est la crise !

Boudjella : «Nous étions plus volontaires que les Mouloudéens»

Auteur : Kamel M. lundi 27 janvier 2020 11:33

Stade : Mohamed-Reggaz (Boufarik)
Affluence : record
Arbitres : Necib, H’maidi et Ghazeli.

WAB
Nacer, Benaissa (Redjar 90’), Oudni, Khettab (Frifali 105’), Lakour (Touahri 87’), Maameri, Guermache, Bouhenniche, Hazi, Mokadem, Mechti
Entraîneur : Boudjella

MCA
Toual, Hachoud, Brahimi, Merouani (Sailaa 95’), Mebarakou, Ouertani, Bourdim (Derrardja 83’), Froui, Djabou (Rahmani 75’), Belkheir
Entraîneur : Belkheir

La situation se complique pour le Mouloudia qui est éliminé par le WAB aux tirs au but 5 à 4, après que le rencontre et les prolongations se sont soldées sur un score vierge, zéro partout. Les protégés de Mekhazni  sont passés à côté de leur sujet et n’ont pas réussi à bousculer la formation boufarikoise qui a réussi à créer la sensation et la surprise. En dépit de leur possession de ballon, les Mouloudéens étaient impuissants et inefficaces devant une équipe du WAB qui a cru en ses chances de qualification. Du coup, le MCA replonge dans la crise et trouvera toutes les peines du monde à sortir la tête de l’eau…

Domination stérile des Mouloudéens
En dépit de la pression terrible qui a régné au stade Mohamed-Reggaz, les joueurs du MCA ont bien maitrisé leur entame du jeu et ont su aussi absorber la fougue des Boufarikois. Ces derniers ont bien géré les cinq premières minutes de la rencontre. Oudni et consorts étaient bien en place au milieu et ont défendu en bloc bas. Les visiteurs n’ont pas tremblé et sont rentrés directement dans le vif du sujet. A la 1’, Djabou botte un coup franc qui trouve la tête de Hachoud mais ce dernier bute sur le gardien Nacer. Il faut dire que les Mouloudéens ont bien réagi mais ils manquaient affreusement d’efficacité avec trop de déchets dans le jeu. Du coup, ils n’étaient pas aussi dangereux par rapport à leur possession du ballon.

Bouhenniche a failli faire mouche
Devant la domination stérile des joueurs du MCA, les locaux sont restés regroupés et n’ont pas trop osé. Ils se sont contentés de rares occasions mais sans danger. Ils perdaient rapidement le cuir et n’arrivaient pas à construire le jeu à partir de la défense. Leurs ballons en profondeur étaient aisément stoppés par Mebarakou, Redouani et autres Hachoud. Il a fallu attendre la 14’ pour voir la première alerte des Boufarikois. Profitant d’un corner, Bouhenniche, d’une reprise de volée, bute sur Toual, bien placé. Une action inattendue qui a failli faire mouche et remettre tout en cause.

La frappe de Hachoud mal-cadrée
A l’exception de l’action de Bouhenniche, le reste de la première mi-temps a été largement dominé par les visiteurs qui ont pris d’assaut le camp adverse mais sans danger. Le jeu a été concentré au milieu avec quelques timides assauts de la part des Mouloudéens. A la 36’, Hachoud exécute un coup franc puissant des 25 mètres qui passe à quelques centimètres du poteau alors que le keeper Nacer était complétement battu. Une action qui a donné des sueurs froides aux locaux.

Belkheir bute sur Nacer
Les Mouloudéens ont continué à exercer leur pression sur le camp boufarikois jusqu’à la fin de la première période. A la 40’, Belkheir des 25 mètres déclenche un tir puissant mais le gardien Nacer, bien placé, arrête la balle. A part cette initiative, les attaquants du Mouloudia n’ont pas pris leurs responsabilités et nul n’a osé tenter sa chance pour débloquer la situation. Du coup, il manquait ce déclencheur et ce leader capable d’endosser la responsabilité et aller trouver la faille d’un effort individuel.  

Même scénario en seconde période
De retour aux vestiaires, c’est le même scénario de la première mi-temps qui se reproduit avec une équipe mouloudéenne entreprenante qui peine. A la 46’, Djabou obtient un coup franc bien placé à l’entrée de la surface de réparation, Bourdim bute sur le mur. Sinon, rien n’a évolué par rapport au first half.

Merouani intervient in extremis
Les protégés de Boudjella vont compter sur les contres pour déporter le danger dans l’autre camp. A la 55’, centre tir de Mechti qui se dirige droit vers Hazi, esseulé au second poteau, mais Merouani intervient in extremis et coupe la trajectoire et dégage en catastrophe. Un geste qui a évité au MCA une probable ouverture du score…

Nacer s’oppose à Hachoud   
Les protégés de Belkheir vont reprendre les choses en main et continuer leur harcèlement mais sans le moindre danger. Il fallait compter sur les balles arrêtées pour tenter inquiéter l’arrière-garde boufarikoise. Djabou, fauché à 25 mètres, permet à Hachoud d’exécuter le coup franc magistralement mais le gardien Nacer étale toute sa classe et dévie le cuir, avant que Bouhenniche ne parvienne à éloigner le danger.

La reprise de Frioui passe à côté
On jouait la fin de la rencontre et les joueurs du MCA ont continué à pousser afin de mettre fin aux débats avant la fin du temps réglementaire. A une minute du coup sifflet final, Brahimi centre à destination de Frioui qui tente une reprise instantanée qui a failli faire mouche. Les prolongations n’ont rien apporté, à l’exception de l’action enregistrée à la 115’ mais Frioui a laissé le ballon derrière lui. La série des tirs au but a été fatale aux Mouloudéens qui sont écartés de la Coupe d’Algérie.

Boudjella : «Nous étions plus volontaires que les Mouloudéens»
«On s’est bien préparés pour la circonstance, on a surtout cru à la qualification malgré le derby disputé le week-end face à l’USMB. Ce n’était pas facile contre une grande équipe comme le MCA et c’est ainsi qu’il fallait fermer les espaces et jouer en bloc défensif. Il faut dire aussi que nous avons bien géré le match et les joueurs ont bien respecté mes consignes. En tout cas, les joueurs qui évoluent en DNA sont motivés d’eux-mêmes lorsqu’ils affrontent des équipes de Ligue 1 et 2. Ils sont surtout motivés contre ceux qui touchent des salaires faramineux et veulent confirmer qu’ils méritent leur place au sein des clubs professionnels. Cette qualification nous motive davantage et nous incitera à amorcer l’avenir sous de bons auspices et croire surtout à l’accession. A la fin, je dirai aussi que je n’ai pas reconnu le MCA.»

Publié dans : mca hachoud Brahimi Toual WAB Merouani

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Avec le retour de Ronaldo, Manchester United va-t-il remporter le championnat cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 5165 16/09/2021

Archive

Année
  • 2021
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir