Equipe d'Algérie

EN: Belmadi rappelle presque les mêmes !

Hassani, le mystère !

Auteur : Hamza R. lundi 07 octobre 2019 09:54

Fidèle à sa politique et à sa ligne de conduite, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a dévoilé la liste des 23 joueurs retenus pour le prochain stage de l’EN qui commencera ce matin au Centre technique national de Sidi-Moussa et durera jusqu’au 15 de ce mois-ci et au cours duquel les coéquipiers de Riyad Mahrez disputeront deux matchs amicaux respectivement face à la RDC le 10 octobre au stade Mustapha-Tchaker de Blida puis cinq jours plus tard face à la sélection colombienne au stade Pierre Mauroy de Lille. Premier constat fait, c’est que Djamel Belmadi n’a pas procédé à beaucoup de changements. Il a reconduit presque les mêmes ayant remporté la phase finale de la CAN en Egypte en juillet dernier, hormis Rafik Halliche qui a pris sa retraite internationale et qui a fait ses adieux face au Bénin au stade du 5-Juillet, lors de la précédente date FIFA.
Le sélectionneur a privilégié la stabilité
Conscient de l’importance de cette date FIFA puisqu’il s’agit du dernier rendez-vous qui permet la programmation des matchs amicaux, Djamel Belmadi a décidé de privilégier la stabilité au sein de son effectif. Ainsi, ce stage et les deux matchs amicaux face à la RDC et la Colombie vont lui permettre d’améliorer les automatismes dans certains compartiments pour être plus performant à l’avenir, enchaîner d’autres succès pour rester toujours sur la lancée de bons résultats, en plus du fait de vouloir améliorer le classement FIFA de l’EN, avant le coup d’envoi des éliminatoires de la CAN 2021 en novembre prochain avec deux sorties officielles pour les Verts qui accueilleront la Zambie à Blida puis se déplaceront à Gaborone face au Botswana. Du coup, le sélectionneur, qui a reconduit les mêmes, n’a pas voulu prendre de risque, sauf quelques changements obligatoires forcés, comme Delort et Ounas, tous les deux laissés à la disposition de leur club afin de soigner leurs blessures.   
Chetti pourrait avoir sa chance cette fois
Retenu lors du précédent stage des Verts en septembre, Lyès Chetti n’a pas disputé la moindre minute lors du match amical face au Bénin disputé au stade du 5-Juillet, se contentant de suivre la partie sur le banc de touche. Le joueur transféré récemment à l’ES Tunis en provenance de la JS Kabylie pourrait jouer le premier match face à la sélection congolaise au stade Mustapha-Tchaker de Blida, jeudi prochain. L’ancien Kabyle devra donc convaincre Djamel Belmadi pour être la doublure de Ramy Bensebaïni, suite à la blessure de Mohamed Fares et la mise à l’écart de Faouzi Ghoulam.
Abdellaoui, l’occasion ou jamais
Ayoub Abdellaoui a été retenu lui aussi dans cette liste. Le défenseur du Servette de Genève a été retenu pour la première fois sous l’ère Belmadi. Sa dernière convocation remonte à l’époque de Rabah Madjer. Face au Nigeria au stade Hamlaoui de Constantine, le joueur avait fait sa dernière apparition. Depuis, l’EN était plongée dans des problèmes internes et d’instabilité jusqu’à l’arrivée de Djamel Belmadi. Avec la retraite de Rafik Halliche, une place s’est dégagée dans l’axe central. L’occasion ou jamais pour Ayoub Abdellaoui de taper dans l’œil de Djamel Belmadi et prendre cette place définitivement pour faire partie des 4 défenseurs axiaux avec Benlamri, Mandi et Tahrat.    Benrahma et Ferhat retenus
Tout comme Lyès Chetti, Saïd Benrahma et Zinedine Ferhat ont été retenus dans la liste de Djamel Belmadi qui a été séduit par Ferhat qui avait pourtant joué quelques minutes face au Bénin. Ce dernier, aligné sur le couloir droit de l’attaque, a été percutant. Par contre, Saïd Benrahma n’a pas joué face aux Ecureuils du Bénin. Toutefois, le joueur a brillé à Brentford en Angleterre et c’est pour cette raison que le coach national lui a fait confiance.
 

Hassani, le mystère !

Dans cette liste des 23, un nom suscite plusieurs interrogations. Il s’agit de la présence d’Illias Hassani, le défenseur central du club bulgare de première division, Arda Kardjali. Une présence et des interrogations. Pourquoi ce joueur a-t-il été retenu alors qu’il a déjà montré ses limites par le passé ? L’ancien sélectionneur, l’Espagnol Lucas Alcaraz, l’avait retenu à l’occasion de son premier rendez-vous international face à la Zambie à Lusaka lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Mieux encore ! L’Espagnol avait décidé de le titulariser, avant de se rendre compte qu’il ne pouvaitt pas être utile à l’EN. Ce jour-là, les Verts s’étaient inclinés (3-1) face aux Chipolopolos. Depuis, Illias Hassani n’a eu que deux autres convocations en sélection, sans pour autant être utilisé. A chaque fois, il se contentait de suivre les matchs du banc de touche.

Medane a été accusé à tort !
Avec cette convocation surprise d’Illias Hassani, Djamel Belmadi a défendu indirectement son ancien assistant, le manager général Hakim Medane. Ce dernier avait été accusé à tort par une très bonne partie de la presse nationale d’avoir été derrière la convocation de ce joueur sous l’ère Lucas Alcaraz et que ce dernier a exécuté les ordres de l’ancienne gloire de l’EN durant les années 80. Maintenant, Belmadi a démontré tout le contraire puisque même si le joueur n’a pas brillé, il a décidé de le retenir quand même.

Aucun local n’a été supervisé
L’on s’interroge pourquoi Djamel Belmadi n’a pas supervisé les défenseurs locaux. Il aurait pu facilement trouver deux ou trois défenseurs susceptibles d’être retenus pour être vus de près surtout face à une équipe modeste de la RDC. Or, ni Belmadi ni son staff n’ont procédé au suivi des locaux, alors qu’on est à la septième journée de Ligue 1.
 

l’EN s’éloigne de plus en plus pour Taider, Bentaleb et Ghoulam !

Apparemment, la sélection nationale s’éloigne de plus en plus pour les trois joueurs écartés par Djamel Belmadi : Saphir Taïder, Nabil Bentaleb et enfin Faouzi Ghoulam. Les deux premiers cités ont été écartés des Verts pour des raisons techniques, tandis que le troisième avait demandé de ne pas être rappelé peu avant la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations, sous-prétexte qu’il n’était pas prêt pour une longue période d’absence suite à une blessure. Finalement, il n’a pas été convoqué car il n’a pas encore annoncé au sélectionneur national qu’il était prêt à rejoindre la sélection nationale de nouveau. Dans les rouages de la sélection, on évoque avec insistance que le retour de ces trois joueurs sera très difficile à se concrétiser, si ce n’est pas impossible lorsqu’on connaît la ligne de conduite du sélectionneur et sa vision. En outre, les trois joueurs traversent une situation très difficile en club. D’ailleurs, Hicham Boudaoui, Mehdi Abeïd, Ramy Bensebaïni et Mohamed Fares se sont distingués ou même Lyès Chetti. Autrement dit, il faudra un véritable miracle pour que les trois joueurs cités puissent intéresser le sélectionneur national de nouveau, surtout après la consécration en Egypte.
 

Liste des joueurs retenus
Gardiens de but : Raïs Mbolhi (Ettifaq FC, Arabie Saoudite) – Azzedine Doukha (Al-Raed, Arabie Saoudite) – Alexandre Oukidja (FC Metz, France)

Défenseurs : Djamel Benlamri (Al-Shabab Ryad, Arabie Saoudite) – Aïssa Mandi (Betis Séville, Espagne) – Ramy Bensebaini (Borussia Mönchengladbach, Allemagne) – Mehdi Tahrat (Abha Club, Arabie Saoudite) – Youcef Atal (OGC Nice, France) – Ilias Hassani (FK Arda Kardjani, Bulgarie) – Ilyes Chetti (Espérance Tunis, Tunisie) – Ayoub Abdellaoui (FC Sion, Suisse)

Milieux de terrain : Adlène Guedioura (Al-Gharafa, SC, Qatar) – Ismaïl BENNACER (AC Milan, Italie) – Mehdi Abeïd (FC Nantes, France) – Hichem Boudaoui (OGC Nice, France) – Sofiane Feghouli (Galatasaray SK, Turquie) – Youcef Belaili (Al-Ahli SC, Arabie Saoudite)

Attaquants : Baghdad Bounedjah (Al Sadd SC, Qatar) – Islam Slimani (AS Monaco, France) – Ryad Mahrez (Manchester City, Angleterre) – Yacine Brahimi (Al-Rayyan SC, Qatar) – Saïd Benrahma (Brentford, Angleterre) – Zinedine Ferhat (Nîmes Olympique, France)

 

 

 

Publié dans : en Medane Abdellaoui Hassani Chetti Mauroy

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4583 17/10/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir