Ligue 1 & 2

JSK : Fiston se livre au Buteur : «J’ai promis 15 buts mais j’arriverai à en mettre au moins 9 ou 10»

«Je mets fin au suspense, je ne quitterai pas la JSK cet hiver»

Auteur : Saïd Djoudi jeudi 06 décembre 2018 13:17

À la fin de la première séance d’entraînement qui s’est déroulée à l’académie du Fus, à Rabat, nous avons eu une longue discussion avec l’attaquant et le deuxième meilleur buteur de la JSK, Fiston Abdul Razak. Le meilleur buteur des éliminatoires de la CAN s’est confié au Buteur en évoquant plusieurs points importants notamment ses objectifs et son avenir. Entretien.

Tout d’abord, comment vous sentez-vous après avoir effectué un trajet fatigant de Tizi-Ouzou jusqu’à Rabat en passant par Alger et Casablanca ?
Tout à fait, c’est un déplacement fatigant du moment que nous nous sommes levés très tôt le matin pour arriver à l’heure à l’aéroport international d’Alger. Une fois sur place, nous avons attendu le décollage de l’avion avant d’arriver au Maroc vers les coups de midi. Il faut aussi ajouter le trajet de Casablanca jusqu’à Rabat qui a duré environ une heure. Donc, il y a de quoi être fatigués. Cependant, nous allons rapidement récupérer.

Vous avez effectué votre première séance au Maroc. Peut-on dire que tout se déroule à merveille pour vous ?
Oui, tout s’est bien déroulé. Nous avons repris le travail dans les meilleures conditions. Le climat est bon, les terrains aussi. On ne manque vraiment de rien. Maintenant, c’est à nous de profiter de la moindre séance afin de préparer de la meilleure des manières la phase retour, qui s’annonce sans le moindre doute très difficile.

Et les conditions d’hébergement, sont-elles bonnes ?
On ne manque vraiment de rien. L’hôtel est luxueux et offre toutes les commodités. Même la nourriture est saine. La direction a tout mis à notre disposition pour qu’on ne manque de rien et qu’on garde le moral au top pour qu’on puisse se donner à fond tous les jours. D’ailleurs, c’est l’objectif pour lequel nous nous sommes déplacés jusqu’au Maroc.

Que pensez-vous de l’académie du Fus et des moyens de récupération mis à votre disposition ?
Sincèrement, je suis vraiment surpris des installations. On se sent en Europe. C’est vraiment encourageant. Les jeunes ici ne manquent vraiment de rien. Tout a été mis à leur disposition afin qu’ils progressent rapidement. En ce qui nous concerne, nous avons été chaleureusement accueillis par les employés et les responsables de l’académie. Même une salle de musculation moderne avec des équipements de qualité a été mise à notre disposition.

Vous avez eu un repos forcé de plus de deux semaines et vous avez dû rester au Burundi. Comment vous sentez-vous sur le plan physique ?
Tout à fait, contrairement à mes coéquipiers qui n’ont eu qu’une semaine de repos, j’ai dû rester quinze jours sans compétition du moment que je devais d’abord renouveler mon visa pour que je puisse rentrer en Algérie. Ce qui m’a pris plus de temps que prévu. Donc, il est tout à fait normal que je sois un peu moins frais que mes coéquipiers.

Pensez-vous pouvoir tout rattraper durant cette préparation ?
Cela ne devrait poser aucun problème. Je n’ai qu’à travailler avec acharnement durant cette préparation pour que je puisse rattraper mon retard. Je ne suis pas inquiet, je sais qu’après deux ou trois séances, je serai au top de ma forme. Le plus important, c’est que je sois apte pour la reprise du championnat.

Êtes-vous satisfait du parcours de l’équipe durant la phase aller ?
Très satisfait. Nous avons réussi à gagner plusieurs rencontres et à glaner 26 points. Ce n’est pas facile de terminer à la deuxième place avec un effectif composé essentiellement de jeunes. On ne peut qu’être fiers de ce que nous avons accompli jusqu’à présent en espérant aller de l’avant et réaliser d’autres performances à l’avenir.

Vous attendiez-vous à une telle performance ?
Sincèrement, non. Il est difficile de prédire un tel parcours lorsqu’on sait que l’effectif a été remanié. Mais grâce aux efforts de tout le monde, nous avons relevé le défi. Maintenant, on ambitionne de rester sur la lancée, assurer notre maintien rapidement et envisager de terminer la saison sur le podium. C’est faisable, il suffit juste d’y croire.

Quel est votre objectif pour la phase retour?
Notre objectif est clair, continuer à nous faire plaisir, gagner le maximum de rencontres, assurer rapidement le maintien avant de penser à autre chose. Nous avons un bon groupe qui ne cesse de progresser. Il faut les encourager pour qu’ils puissent aller de l’avant.

Vous avez inscrit trois buts seulement alors que vous en avez promis 15. Un commentaire ?
(Rires) Je suis totalement d’accord, lorsque je suis venu, j’ai promis d’inscrire quinze buts mais c’est mal parti pour moi du moment que je n’en ai inscrit que trois. Mais cela est dû aux déplacements que j’effectue souvent pour rejoindre la sélection de mon pays. Avec des trajets de plusieurs heures en aller et retour, j’arrive souvent épuisé à Tizi-Ouzou. Voilà ce qui explique mes rendements et le fait de ne pas trop marquer.

Qu’est-ce qui a fait que vous n’ayez pas pu atteindre la moitié de l’objectif durant la phase aller ?
La raison est simple, je n’ai joué que sept ou huit matchs durant toute la phase aller. J’étais blessé contre l’ESS avant de rater les autres rencontres à cause de mes déplacements en Afrique. Il m’était donc impossible de marquer plus de trois buts ou de garder un rythme excellent. J’ai énormément souffert et la programmation n’a pas été de mon côté.

Votre pays est quasiment qualifié pour la prochaine édition de la CAN. Maintenant, il ne vous reste qu’un déplacement en mois de mars. Cela devrait vous permettre de bien vous concentrer avec la JSK, n’est-ce pas ?
Maintenant, je suis rassuré. Fini les déplacements, il ne reste qu’un seul match en mois de mars prochain, donc j’aurai suffisamment de temps pour bien me préparer et participer au maximum de rencontres lors de la phase retour. Je ne vous le cache pas, même si je dois revoir mes objectifs à la baisse, je vise au moins neuf ou dix buts. Il me faut inscrire encore au moins six ou sept buts. C’est faisable.

Vous êtes le meilleur buteur des éliminatoires. Cela devrait vous réjouir ?
Oui, je suis vraiment content de pouvoir inscrire plusieurs buts et devenir meilleur buteur des éliminatoires. Cela va encore me motiver à aller de l’avant et à mettre d’autres buts. Je ne vais pas m’arrêter là, je tâcherai d’avoir la même performance avec la JSK.

Mais aussi, cela a attiré les convoitises. Parlez-nous des offres que vous avez reçues ?
Sincèrement, je lis sur Internet comme quoi plusieurs équipes me veulent cet hiver mais je ne suis au courant de rien. Mon manager s’occupe de tout et pour le moment, il ne m’en a pas parlé. Comme je viens de dire, mon objectif est de réaliser une excellente phase retour avec la JSK et faire plaisir aux supporters.

On comprend par vos dires que vous allez poursuivre l’aventure avec la JSK?
Oui, je ne compte pas partir cet hiver. Je mets fin au suspense, je vais poursuivre mon aventure avec la JSK. Je vais continuer à me donner à fond pour pouvoir apporter un plus et devenir un élément essentiel. Nous avons un bon groupe et nous sommes capables de réaliser un parcours honorable. Il faut juste continuer de travailler dans la sérénité.

Enfin, avez-vous appris quelques mots en kabyle ?
J’ai appris plusieurs mots mais je les oublie facilement. Je sais dire Azul Fellawen ! C’est une phase que je répète souvent. Je vais apprendre certainement d’autres mots à l’avenir. Je me sens bien en Kabylie, ce sont des gens accueillants et généreux. Je défends les couleurs d’une très grande équipe, cela m’honore énormément.

Publié dans : JSK Fiston

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Classé 6ème, Mohamed Salah aurait-il mérité d'être dans le top 5 du Ballon D'or 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4296 16/12/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir