Afrique

Al Ahly 2 - ESS 0 : Les Sétifiens n’ont pas dit leur dernier mot

Rebiai égal à lui-même

Auteur : S. B mercredi 03 octobre 2018 08:17

Stade : Al Salam Stadum (Le Caire)
Affluence : faible
Arbitres : Bamlak Tessema Weysa, Temisgin Samuel Atango,  Kindie Mussie (Ethiopie)
Buts : Walid Souleimane (23’), Mouhareb (39’) (Al Ahly)

AL AHLY : Al Chenaoui, Coulibaly, Hachem Mohamed, Mouhareb, Walid Azarou,  Walid Souleimane (Salah Mohssin 84’), Aymen Achraf, Maaloul, Ahmed Fathi, Ahmed Hamoudi (Akram Tawfik 67’)Hossam Achour (Zakaria 75’)
Entraineur : Carteron

L’ES Sétif ne s’est pas montrée hier aussi solide que lorsqu’elle avait affronté le WAC et s’est montrée très fragile derrière où on a constaté plusieurs lacunes défensives qui ont profité aux Cairotes pour faire la différence avant la pause. En s’inclinant face à Al Ahly par deux buts à zéro, le math retour s’annonce très compliqué pour les Ententistes. A Ahly a fait un pas vers la finale, mais les Sétifiens n’ont pas encore dit leur dernier mot. Le 23 octobre prochain, le Mai-45 décidera si Al Haly passera ou non. Pour revenir aux débats, le match avait débuté avec un rythme soutenu et les Sétifiens ont essayé de surprendre les Ahlaouis, mais ces derniers se montrent très dangereux dès la 5’ avec une grosse frappe de Mouhareb qui passe légèrement à côté, puis un but de Walid Azarou que l’arbitre a refusé pour position de hors-jeu (19’). Ce n’était que partie remise, puisque Al Ahly, qui domine cette première période, revient à la charge quelques minutes plus tard et de la même manière. Un centre de la droite d’Ahme Hamoudi, mais repris cette fois-ci par Walid Souleimane qui, étrangement seul, met le cuir hors de portée de Zeghba qui n’a pas bougé le petit doigt (23’). La première véritable alerte dans la surface d’Al Ahly est survenue à la 27’ sur un coup franc rentrant de Djahnit que Bedrane a repris de la tête, mais Al Chenaoui était à la parade sur la ligne. La domination des Cairotes va se concrétiser une nouvelle fois suite à une autre erreur de marquage dans l’axe central de la défense lorsque Mouhareb gagne son duel avec Bedrae avant de frapper à bout portant en doublant en doublant la mise même si Zeghba a failli la repousser (39’). La seconde période va connaître le retour des sétifiens dans le match. Curieusement, l’équipe de Patrice Carteron recule et laisse l’initiative à l’équipe algérienne qui va pousser de tout son poids pour au moins réduire la marque et elle va se procurer très vite une occasion en or à la 49’.  Suite à un bel échange entre Bouguelmouna et Djahnit, ce dernier se retrouve dans une position idéale dans la surface face Al Chenaoui, mais on ne sait trop comment, il rate lamentablement le cadre. La rentrée de Bakir animera le jeu offensif de l’Entente qui pressera son adversaire sans savoir profiter de ses temps faibles, car toutes les occasions  vont être ratées, Bakir (53’) e Djahnit (54’) entre autres. A la 64’, Bouguelmouna rate sa reprise de volée face au gardien égyptien, puis Rebiai, qui reprenait un corner de Djahnit, voit sa balle détournée par défenseur ahlaoui (71’). C’était les temps forts de l’Entente qui n’a pas su en profiter, car après, c’est une avalanche d’occasions de but pour Al Ahly qui, sur des contres rapides, va se procurer un nombre incalculable d’opportunités pour ajouter au moins un troisième but, mais apparemment, les attaquants ahlaouis sont tombés dans la facilité, particulièrement Walid Azarou qui a manqué de lucidité devant Zeghba ainsi que Mouhareb qui a raté un but tout fait dans l’ultime minute de la partie.
 


ESS : Zeghba, Radouani, Ferhani, Rebiai, Bedrane, Sidhoum (Saad 85’), Aiboud, Djahnit, Ghacha (Bakir 46’), Djabou (Banouh 90’+2), Bouguelmouna
Entraineur : Taoussi

Publié dans : Bedrane Ferhani Rebiai Zeghba Radouani

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Classé 6ème, Mohamed Salah aurait-il mérité d'être dans le top 5 du Ballon D'or 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4291 11/12/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir