Interview

Taïder : «L’épisode Madjer est derrière moi, je respecte ses choix»

«Une nouvelle page s’ouvre et on va tout faire pour honorer le coach Belmadi et le pays»

Auteur : Saïd F. mardi 04 septembre 2018 09:22

Absent du dernier stage de l’Équipe nationale, quel sentiment éprouvez-vous maintenant que vous-êtes de retour parmi les Verts ?

Ça fait toujours plaisir, c’est une fierté et un honneur comme pour tout le monde de répondre à l’appel de la sélection. Je reviens donc avec le sourire surtout.

Après l’épisode Rabah Madjer, vous revenez avec un désir de revanche ?

Non, honnêtement je n’ai aucune revanche à prendre sur personne. Après, ça fait partie de la vie d’un footballeur, cela fait 6 ans que je suis en sélection, donc c’est toujours un plaisir de retrouver mes potes, nous amuser entre nous et prendre du plaisir sur le terrain ensemble.

Vous avez donc décidé de faire table rase sur ce qui s’est passé ?

Non, je sais qu’ici on en a beaucoup parlé. Moi de mon côté, j’ai simplement dit la vérité, rien de plus. Voilà, moi je respecte monsieur Madjer et je respecte tout ce qu’il a fait. Moi, je reviens avec le sourire et je reste toujours positif. Le maillot de la sélection est le plus important et on va essayer de l’honorer de la meilleure des façons.

Après cette polémique, aviez-vous perdu espoir de revenir en Equipe nationale ?

Non, pas spécialement, j’étais toujours en contact avec les personnes de la fédération. Après, ce sont des choses qui arrivent, ce n’est pas méchant mais voilà, au final tout est rentré dans l’ordre, on est contents d’être là pour ouvrir une nouvelle page.

Une nouvelle page s’ouvre avec l’arrivée d’un nouvel entraîneur. Qu’avez-vous à dire du sélectionneur ?

Vous savez, j’ai eu l’occasion de parler avec lui il y a un an de ça, on s’était croisés sur le terrain, et puis à travers Madjid Bougherra, on sait qu’il s’agit de quelqu’un de bien et de confiance. C’est quelqu’un qui nous correspond avec sa mentalité mais on va apprendre à le connaître et le découvrir au fur et à mesure. Je pense que c’est aussi une bonne chose, le fait qu’il soit un ancien joueur de haut niveau. Ça va faciliter le contact entre nous et aider tout le monde à avoir le sourire pour donner tout et faire honneur au coach et au pays. C’est une première.

C’est un nouveau coach, comment vous voyez l’avenir ?

On va essayer de l’aider, parce qu’il y a, certes, le coach mais les joueurs sont aussi importants. Donc on va tout donner pour essayer de l’intégrer et lui faciliter la tâche en écoutant bien ce qu’il va nous dire, pour nous mettre vite au travail, afin justement de mettre en place les idées qu’il va nous transmettre

Êtes-vous optimistes ?

Oui, on l’est toujours, après il y a le travail, il y a une nouvelle page qui s’écrit. En tout cas, nous les joueurs, on se connaît très bien, on n’a qu’à bien écouter et adhérer à son projet. On a perdu un peu de temps on va dire, et sans précipiter les choses, il faut aller un peu plus vite que d’habitude.

Comment se présente ce match de la Gambie qui sera le premier pour Belmadi ?

C’est un match de qualification, donc on n’a pas le droit à l’erreur. On sait qu’à l’extérieur, ce n’est jamais facile donc on aura 3 à 4 jours pour se préparer alors il va falloir bien être attentif et se mettre dans la tête qu’on doit faire plus que d’habitude. À nous les joueurs de donner ce petit plus pour aller gagner là--bas.

Vous arrivez en forme, peut-on dire que Belmadi va s’appuyer sur un joueur comme vous dans les conditions que vous connaissez ?

Oui, je suis en fin de championat donc forcément un peu plus compétitif. Mais là, on est en sélection, on est tous à la disposition du coach. On verra ce qui se passera, on doit tous garder un état d’esprit positif et tout donner sur le terrain.

Belmadi a lancé un message fort, il n’a pas fait appel à des joueurs locaux. Comment interprétez-vous cela ?

Je trouve cela normal, c’est vous les journalistes qui faites cette différence. Après, parfois, on convoque plus de joueurs professionnels que les locaux et parfois c’est le contraire qui se produit. C’est une liste qui changera certainement. Maintenant, c’est les choix du coach, il faut les respecter. C’est à lui de prendre ses responsabilités, il ne faut pas se mettre des idées en tête car au final, on représente tous les mêmes couleurs.

Publié dans : taider

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match des Verts ce dimanche face à la Togo ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4270 20/11/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir