Ligue 1 & 2

JSK : Dumas : «Ce qui vient de se passer est un mal pour un bien pour le football algérien»

«Je ne pense pas à l’arbitrage pour ce match contre l’USMA, mes joueurs doivent rester lucides et jouer intelligemment»

Auteur : Lyès Aouiche jeudi 08 novembre 2018 11:38

Après l’annonce de la programmation du match USMA-JSK pour ce vendredi, c’est un grand sentiment de soulagement qu’on a ressenti chez les joueurs kabyles, eux qui sont restés pendant trois semaines sans compétition. Ainsi, après toute la polémique qui a marqué ce Clasico, notamment le bras de fer engagé entre les deux présidents, Mellal et Medouar, le match se jouera enfin ce vendredi, au grand bonheur de tous les amoureux de la balle ronde et les supporters des deux clubs en particulier. L’entraîneur Franck Dumas est bien entendu soulagé et content. Lors d’un point de presse animé hier matin au stade, l’entraîneur Dumas est bien entendu revenu sur cette affaire et à ce propos il a déclaré ceci : «Nous étions prêts pour le match de l’USMA mais on n’était pas fixés sur la date, cela nous a beaucoup perturbés. On est restés toutefois concentrés sur notre match et j’ai éloigné les joueurs de la pression. Je pense que tout ce qui vient de se passer est un mal pour un bien pour le football, ça va arranger les choses pour l’avenir.»
«Je ne vois pas d’inconvénient à reporter
un match, je voudrais juste qu’on nous explique pourquoi»
Interrogé justement sur les multiples reports et leurs conséquences sur la préparation des matchs, Dumas explique : «Vous savez, ce n’est pas le report qui pose un problème. Il est vrai que parfois on est contraint de reporter un match pour telle ou telle raison, mais la correction veut qu’il faille juste qu’on nous explique pourquoi le report, c’est tout.»
«Je trouve qu’une meilleure entente entre les présidents de clubs est plus que nécessaire pour le bien de tout le monde»
Pour l’entraîneur Dumas, ces situations peuvent être évitées à l’avenir et il suffit juste que les présidents de clubs communiquent entre eux. «Vous savez, il arrive toujours qu’un club souhaite reporter ou avancer une date pour jouer un match. C’est tout ce qu’il y a de plus normal. Un club qui est engagé par exemple dans une autre compétition internationale peut demander à son homologue de reporter ou avancer le match, il suffit aux deux présidents de communiquer et tout ira bien.»
«Le président s’est battu pour nous et pour le club, il a tout notre soutien»
À propos de toute cette polémique de la semaine mais surtout le bras de fer engagé entre le président Mellal et le président de la LFP Medouar, l’entraîneur Dumas affirme : «Notre président s’est battu pour nous et pour le club, je tiens à lui exprimer notre soutien total.»
«Si on veut faire un cadeau à notre président et aux supporters il faut gagner»
Toujours au sujet du match de l’USMA, l’entraîneur Dumas assure que ses hommes sont prêts et sont déterminés à réaliser un bon résultat. «Nous avons effectué une préparation complète pour le match de l’USMA. Mes joueurs sont prêts et si on veut faire un cadeau à notre président et aux supporters, il va falloir remporter les trois points.»
«On a fait de grosses séances qui ont remplacé les matchs amicaux»
À propos du programme de travail qui s’est étalé sur trois semaines en raison du report du match du CSC, l’entraîneur Dumas explique que la trêve n’a pas influé sur les joueurs et que ces derniers ont compensé le manque de compétition par le travail. «Si j’avais opté pour le match amical peut-être que je n’aurais pas eu l’occasion de voir tous mes joueurs. Ça aurait concerné une partie seulement. Mais pendant cette trêve on a remplacé le manque de compétition par de grosses séances et sur ce plan là, je suis satisfait.»
«On est prêts pour jouer le match ce vendredi»
Après trois semaines sans compétition, l’entraîneur Dumas assure que ses joueurs n’ont pas rechigné sur les efforts aux entraînements et ont travaillé d’arrache-pied pour être prêts le jour J. Il estime que malgré le report, ses joueurs affichent une rage de reprendre la compétition et sont déterminés à enchaîner par une autre performance. «Nous sommes prêts pour le match de ce vendredi, d’ailleurs on s’est battus pour jouer vendredi car on avait l’intention de nous le programmer ce jeudi. Dans l’ensemble, je pense que l’équipe est prête, ça sera encore une fois un autre match difficile mais l’objectif est clair, on ira pour imposer notre jeu et revenir avec un résultat probant.»
«Les joueurs étaient informés de tout ce qui se passait mais loin de la pression»
À la question de savoir comment il a vécu avec ses joueurs cette semaine de polémique autour de la programmation du match face à l’USMA, Dumas a répondu en déclarant : «Bien évidemment on était informés de tout ce qui se passait mais on était loin de la pression. J’ai d’ailleurs éloigné mes joueurs de tout ça, notre mission c’était de préparer le match sur le plan technique et sportif.»
«On ne sous-estime personne, on veut continuer notre bonhomme de chemin»
À une autre question de savoir comment il compte gérer les quatre derniers matchs de la phase aller et quel est son avis sur ses prochains adversaires, Dumas ajoute : «Nous ne sous-estimons personne. Nous respectons tout le monde et nous travaillons dur pour rester performants. Nous restons sur onze matchs sans défaite, nous voulons continuer notre bonhomme de chemin et confirmer qu’on a les moyens encore de réaliser de belles performances.»
«Ça n’a pas changé
pour Uche, il est toujours suspendu et Benyoucef n’est pas prêt»
Côté effectif, l’entraîneur Dumas assure qu’il a l’embarras du choix à l’exception de l’attaquant Uche suspendu. «Pour ce qui est de l’effectif et comme vous le savez tous, Uche ne sera pas présent pour cause de suspension. La situation n’a pas changé sauf que pour le cas de Benyoucef, ce dernier ne pourra pas jouer. Il a contracté une légère contracture musculaire de quelques millimètres, on va le préserver. Je ne fais jamais jouer un joueur blessé.»
«C’est dommage de jouer des matchs pendant la trêve internationale»
Par ailleurs, et pour le match du NAHD mardi prochain à Tizi-Ouzou, l’entraîneur Dumas se passera des services de son attaquant burundais, Fiston, qui est convoqué en sélection de son pays et sur ce sujet, il a déclaré ceci : «Effectivement Fiston ne sera pas parmi nous lors du match du NAHD, il se rendra au Burundi après l’USMA pour jouer en sélection de son pays. C’est dommage de jouer des matchs pendant la trêve internationale, ça nous prive des services des internationaux. Mais ce n’est pas une raison de pleurer, nous avons un groupe et des joueurs aptes à prendre sa place.»
«J’ai rencontré Froger une seule fois en France, je n’en sais pas beaucoup sur sa méthode»
Pour beaucoup d’observateurs, le Clasico USMA-JSK sera aussi un face-à-face entre deux entraîneurs français, Froger de l’USMA et Dumas de la JSK, mais ce dernier a révélé qu’il ne connaît pas trop son compatriote qu’il a affronté une seule fois de toute sa carrière d’entraîneur. «Je pense avoir affronté une seule fois Froger, pas plus. Je vous assure que je n’en sais pas beaucoup sur sa méthode. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’on évolue en Algérie avec de nouveaux paramètres, on est contraints de nous adapter au système de jeu local.»
«Aujourd’hui Boukhanchouche fait ce que je lui demande, il sera de retour»
À l’occasion du match face à l’USMA, on enregistre le retour de l’ex-international Salim Boukhanchouche qui a été éloigné pendant plusieurs semaines. À son sujet, Dumas a déclaré ceci : «Boukhanchouche a toujours travaillé, c’est un joueur qui n’a jamais triché, seulement il devait avoir un autre comportement et c’est ce qu’il a fait depuis quelques semaines. Aujourd’hui Boukhanchouche est attentif à tout ce que je lui dis, il fait ce que je lui demande et son retour sera bénéfique pour nous.»
«Je m’en fous du titre de champion d’hiver, ça peut être un cadeau pour les autres mais pas pour moi»
À quatre jours du match face à l’USMA, Dumas a révélé que l’objectif de terminer à la première place n’est pas vraiment son ambition et qu’il souhaite plutôt voir ses joueurs garder leur dynamique et qu’ils restent performants. «Je ne fais pas une fixation sur le titre de champion d’hiver, ce n’est pas une priorité. Les clubs qui terminent à cette place finissent souvent à la 4e ou 5e position en fin de saison. Finir champion d’hiver peut être un cadeau pour les autres mais pas pour moi.»
«Moi et le président sommes sur la même longueur d’onde»
Sur les objectifs tracés pour cette saison, l’entraîneur Dumas avoue qu’il est sur la même longueur d’onde avec le président Mellal et a déclaré ceci : «Nous cherchons toujours la progression et la performance. Moi et le président Mellal sommes tous les deux sur la même longueur d’onde. Nous avons un projet et nous voulons le concrétiser.»
«La trêve hivernale pendant que les autres pays jouent, c’est choquant»
À quelques journées de la fin de la phase aller, le mercato hivernal commence déjà à polariser l’actualité du club. Sur ce dossier, Dumas ajoute : «Nous allons définir nos besoins pour la phase retour mais c’est vraiment dommage et choquant même que la trêve hivernale aura lieu pendant que les autres pays jouent.»
«Nous allons effectuer un stage de dix jours pendant la trêve»
Concernant la trêve hivernale qui débutera le 23 novembre prochain, le coach Dumas affirme que les dirigeants sont déjà fixés sur le lieu du stage et à ce propos il a ajouté ceci : «Nous allons effectuer un stage de préparation hivernale de dix jours. Le lieu est déjà choisi, le président vous l’annoncera au moment opportun, en tout cas, ça sera où il ne fera pas trop chaud ni trop froid…»
«Je suis le genre d’entraîneur qui n’aime pas trop parler de l’arbitrage»
À la question de savoir quel est son avis sur l’arbitrage, le coach Dumas précise une chose très importante à ses yeux et dira ceci : «Vous devez savoir que je ne suis pas le genre d’entraîneur qui aime parler de l’arbitrage. C’est beaucoup plus le rendement de mon équipe qui m’intéresse. J’ai parlé avec l’entraîneur des réserves et il m’a affirmé qu’ils ont bénéficié d’un bel accueil à Bologhine et l’arbitrage a été correct.»
«Je ne pense pas à l’arbitrage pour ce match contre l’USMA, mes joueurs doivent rester lucides et jouer intelligemment»
Pour le match d’après-demain aussi, Dumas évite de parler de l’arbitrage, plutôt il souhaite que ses joueurs fassent preuve d’une grande concentration. «Je ne pense pas à l’arbitrage lors du match face à l’USMA, je veux plutôt que mes joueurs soient lucides et concentrés sur leur sujet. Ils doivent jouer intelligemment pour éviter des erreurs qui peuvent nous coûter les points du match. On doit tourner la page sur tout ce qui s’est passé cette semaine, notre seul objectif sera de revenir avec un bon résultat de Bologhine.»

 

 

Publié dans : Boukhanchouche Dumas Froger Uche

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match des Verts ce dimanche face à la Togo ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4270 20/11/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir