Equipe d'Algérie

Belmadi dit tout sans langue de bois

«Pour un match de l’équipe de France, on peut acheter un billet la veille du match, pas en Algérie»

Auteur : Hamza R. mercredi 09 octobre 2019 08:53

Le sélectionneur national Djamel Belmadi a animé, hier, un point de presse au Centre technique national de Sidi-Moussa, à l’occasion du stage de l’EN qui a commencé lundi 6 octobre. Un stage qui sera ponctué par deux rencontres amicales, ce jeudi, face à la sélection de la République démocratique du Congo au stade Mustapha-Tchaker de Blida, puis le 15 octobre au stade Pierre Mauroy de Lille face à la Colombie. Comme à ses habitudes, le sélectionneur national a répondu aux différentes questions des médias, sans langue de bois. Il a aussi abordé plusieurs sujets.

Son message au public : «Il faut être exemplaire, on a été refusé dans pas mal de villes»
Lors de cette rencontre, Djamel Belmadi a profité de l’occasion afin de lancer un message au public algérien lors du match face à la Colombie : «Notre public doit être exemplaire à Lille face à la Colombie. On jouera un match face à une bonne équipe. Ce sera aussi l’occasion pour la communauté algérienne en France de voir de près la sélection. Je me souviens qu’en France, en 2001, face aux Bleus, j’étais joueur. Aujourd’hui, les Algériens ont donné une leçon au monde entier à travers le hirak. Je lance un message aux supporters de venir prendre du plaisir et de soutenir leur équipe. Nous ferons le maximum pour les rendre heureux, tout en se comportant dignement. Il faut savoir qu’on a été refusés dans pas mal de villes.»

«Pour un match de l’équipe de France, on peut acheter un billet la veille du match, pas en Algérie»
Djamel Belmadi a parlé aussi de la vente record des billets du match : «C’est un record ! En deux jours, les billets du match ont été écoulés. C’est vraiment un truc formidable et exceptionnel. Pour un match de l’équipe de France, vous trouvez des billets la veille ou le jour J. Nous, on ne peut pas trouver de billets tout a été vendu.»
 

Mise à l’écart de certains joueurs
«Des joueurs ont compris mon message, ils ont changé leurs habitudes»
Sur la mise à l’écart de certains joueurs, Belmadi a déclaré : «Vous savez, à mon arrivée en sélection nationale, j’ai trouvé de mauvaises habitudes. Mon objectif était de rendre les Algériens fiers de leur équipe. Il fallait donc opérer quelques changements. J’ai parlé aux joueurs et je leur ai tout expliqué, je leur ai aussi expliqué la conduite à tenir. Certains ont compris le message et ils ont vite changé dans l’intérêt de l’Equipe nationale. Pour moi, l’Algérie est au-dessus de tout le monde.»

«D’autres n’ont pas changé ou n’ont pas voulu le faire»
Et d’enchaîner : «Par contre, d’autres n’ont pas changé. Ils n’ont voulu changer leurs habitudes ou ils n’ont pas pu le faire. Je ne sais pas mais les portes de la sélection sont ouvertes pour tout le monde, à condition qu’on se conduise bien. L’intérêt de l’EN prime et c’est pour cette raison que je les ai écartés.»
 
«Voilà ce que je voulais dire par le mot perturbateur»   
Interrogé sur le mot perturbateur, il a répondu : «Je regrette peut-être ce mot de perturbateur utilisé lors d’une interview accordée récemment. Ça a créé une polémique, alors que je voulais dire qu’ils ont pris de mauvaises habitudes.»

Ghoulam
«Je lui ai tendu la main, mais il n’y a pas eu de retour»

Djamel Belmadi s’est exprimé longuement sur le cas Faouzi Ghoulam. Le sélectionneur national a déclaré : «Je vais parler du cas Ghoulam parce que je sais que beaucoup de journalistes vont me questionner sur lui. Ghoulam est un très bon joueur qui a des qualités, qui évolue dans un grand club, qui dispute la Ligue des champions. Donc, automatiquement, je m’intéresse à lui comme d’autres. Je lui ai tendu la main, mais il n’y a pas eu de retour. Je sais que vous les journalistes, vous n’avez pas assez d’informations mais parfois, on ne peut pas vous dire tout. Personnellement, j’ai le droit de réserve sur certains trucs que je ne peux dévoiler. Faouzi Ghoulam, je suis parti le voir en étant blessé. J’ai discuté avec lui aussi tout récemment, mais il n’y a pas eu de retour. Vous savez, il n’y a pas un joueur qui a eu un tel traitement. Je voulais l’avoir mais bon, les portes de l’EN lui sont toujours ouvertes.» Autrement dit, Djamel Belmadi ne voulait pas dire que Faouzi Ghoulam a tout simplement refusé de venir en sélection.

The FIFA best 2019
«Le vote de certains Arabes ne m’a pas étonné»

Sur son classement à la quatrième place de « The FIFA best 2019 », Belmadi a évoqué aussi le classement et le vote notamment : «Je me suis intéressé au vote dès que les gens ont commencé à parler de ça. J’ai vu que certains pays arabes n’ont pas voté sur moi, mais cela ne m’étonne pas. Je les connais parfaitement. En plus de ça, nous les Algériens, est-ce qu’on s’aime entre nous. Je pense que non !»

«Je les connais parfaitement, d’ailleurs avant la CAN, je me suis préparé à tout»
Aussi : «J’ai vécu et je vis toujours au Qatar. Là-bas, il y a plusieurs nationalités et j’ai pu bien les connaître. D’ailleurs, en allant en Egypte pour la phase finale, je me suis préparé à tout car je les connais parfaitement, je savais ce qu’on allait vivre.»

«Deschamps m’a adressé une lettre pour me féliciter»
Et sur le vote encore : «Je sais que Deschamps a voté pour moi, il m’a adressé aussi une lettre de félicitations. Pour ce qui est du vote de Cristiano Ronaldo, je ne sais pas quoi vous dire. C’est une reconnaissance d’un grand joueur, l’un des meilleurs au monde, et c’est une reconnaissance de l’extérieur. Je suis fier de ça, c’est aussi grâce au travail des joueurs et des membres du staff.»

«Guardiola, mon modèle !»
Questionné sur son entraîneur modèle, Belmadi a encensé Pep Guardiola : «Guardiola est quelqu’un qui a révolutionné le football avec sa stratégie de travail et notamment le rendement des équipes qu’ils entraînent avec la monopolisation de la balle et le pressing haut. Il n’y a pas beaucoup d’entraîneurs au monde qui ont révolutionné le football comme Pep ou Arigo Sacchi.»

Problème de stade
«J’avais honte après ce qui s’est passé face au Maroc»

Concernant la domiciliation des matchs de l’EN, Belmadi a déclaré : «C’est un véritable problème, on ne sait pas encore où la sélection sera domiciliée. Face au Maroc, à Blida, j’avais honte après ce qui s’est passé. Coupure d’éclairage, pelouse catastrophique et surtout le problème des hymnes. On a passé les hymnes nationaux en faisant usage du téléphone via youtube. Vous trouvez que c’est normal ? On a été humiliés devant nos voisins. C’est honteux et en plus, le président de la Fédération marocaine était là. Où est l’amour du pays ? Où est la fierté du pays ?»

«Jouer sur la pelouse de Blida est criminel»
Toujours concernant le stade Mustapha-Tchaker de Blida, Belmadi a déclaré : «Jouer sur une telle pelouse de Blida est criminel. Ce sont des criminels. La pelouse se trouve dans un piteux état. Pas plus longtemps qu’hier, je me suis rendu à Blida pour voir l’état de la pelouse. On a fait un cours de jardinage pour tenter de m’expliquer la situation. A chaque fois, je leur demande des trucs, mais rien ne change. Sincèrement, je suis dépité car les choses n’ont jamais évolué. Je suis là depuis plus d’un an mais rien n’a changé, ce n’est pas normal.»

«La Colombie n’acceptera jamais de jouer sur une telle pelouse»
Sur le choix de Lille pour affronter la Colombie, Belmadi a déclaré : «Nous avons voulu jouer la Colombie pour permettre à notre communauté de suivre le match. Et puis, la Colombie n’acceptera jamais de jouer sur une telle pelouse. On m’a dit qu’ils se sont renseignés sur la qualité de la pelouse et des stades et sans doute, ils n’ont pas été séduits.»

«Pour moi, c’est du bricolage !»
Et d’enchaîner : «Pour moi, c’est du pur bricolage. On aurait dû fermer le stade de Blida pour trois ou quatre mois et faire le travail convenablement, mais à chaque fois, on bricolait, c’est ce que m’ont raconté les jardiniers.»

RDC et Colombie
«Le style de la RDC ressemble à celui de la Zambie»
Concernant les deux matchs amicaux face à la RDC et la Colombie, Belmadi a évoqué le premier match contre la RDC : «Nous avons opté pour l’équipe de la RDC car son style de jeu ressemble beaucoup à celui de la Zambie que nous allons affronter aux éliminatoires de la CAN. Ça va être un bon test pour nous.»  

«L’absence de James et de Falcao n’est pas un handicap»
Concernant la Colombie, il a évoqué les absences des deux stars James Rodriguez et Radamel Falcao : «Pour moi, ce n’est pas un handicap. C’est vrai, on connaît parfaitement la valeur des joueurs tels que Falcao et James, mais l’entraîneur a décidé de ne pas les retenir pour des raisons qu’on ignore. Ça reste tout de même un choix de l’entraîneur qu’il faut respecter. Il y a un bon groupe en Colombie et ça ne nous pénalise pas.»

«Ce n’est pas tous les jours qu’on affronte une équipe comme la Colombie !»
Il enchaînera : «Ce n’est pas tous les jours qu’on affronte une équipe de la dimension de la Colombie, c’est une équipe solide qui fait partie du top 10 du classement FIFA. Ce n’est pas tous les jours qu’on affronte une équipe comme la Colombie. Aussi, grâce à nos performances à la CAN, la Colombie a souhaité nous affronter.»

Le début de saison réussie de Slimani avec l’ASM
«Slimani marche sur l'eau»
Avec quatre buts et six passes décisives du côté de l'AS Monaco, Islam Slimani réalise un très bon début de saison en Ligue 1 Conforama, et ce malgré les difficultés du club de la Principauté, qui pointe aujourd’hui à une décevante seizième place au classement. Toutefois, les prestations de Slimani avec l’ASM n’ont pas surpris son sélectionneur national, Djamel Belmadi, qui déclare : « Slimani marche sur l’eau, il fait des choses exceptionnelles dans une équipe moribonde. C’est un pari d’un entraîneur qui le connaissait (Ndlr : Leonardo Jardim l’a eu sous ses ordres au Portugal). Il est le numéro un au milieu des vedettes ».

«Avec sa mentalité, il ira vers le record de Tasfaout»
Le responsable de la barre technique des Verts estime même que Slimani est capable de battre le record de buts en sélection : « Je ne serai pas étonné. Avec sa mentalité, il ira vers le record de Tasfaout (Ndlr : 34 buts avec l’EN) ».

Publié dans : Belmadi Mustapha-Tchaker Pierre Mauroy

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Qui sera désigné meilleur joueur africain cette année ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4632 14/12/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir